Retour accueil

AccueilJournalNuméros parus en 2006N°50 - Été 2006Psychanalyse & mouvement social > Bibliographie

Rechercher
>
thème
> pays
> ville

Les autres articles :


Bibliographie



Essais

Tout ce qu’ont écrit les grands noms de la psychanalyse : Freud, Klein, Jung, Rank, Reich... Parmi ces ouvrages, on peut mettre en avant :
- Introduction à la psychanalyse : un des livres de Freud qui ouvre les autres portes, malgré son titre il est assez complet et suffisament fourni pour satisfaire bon nombre de pulsions de connaissance...
- Sur les rêves et Interprétation des rêves : la démonstration de la validité des théories psychanalytiques via de longs exemples de cas concrets, passionnant à découvrir...
- Psychologie de masse du fascisme, de Wilhelm Reich : nécessaire pour comprendre la mise en place et les soubassements des politiques sécuritaires et de type fascistant. L’explication sexuelle fait encore débat. (Ed Payot)
- Comprendre la psychanalyse : un excellent ouvrage de vulgarisation, assez subversif dans son approche de la pratique de l’analyse (Daniel Beresniak, Editions du Rocher)
- Pratique et théorie de la psychologie individuelle, d’Alfred Adler : présente une approche parmi les plus progressistes.
- Les archétypes, de Jung : pour comprendre l’importance et la mise en place de rôles sociaux, dans leur réalité propre ou leur représentation.
- L’anti-Oedipe et Mille Plateaux (Capitalisme et schyzophrénie TI & TII) : le classique de Deleuze et Guattari, qui présente des concepts dont on a pas fini d’explorer les possibilités - du rhizome aux machines de guerre nomade... Un livre pour appréhender les lignes de fuite de nos désirs...

Littérature

- Voyage au bout de la nuit : surtout concernant la perception d’une situation, à la frontière de la psychanalyse même si ce le narrateur est guidé par des fictions personnelles ou collectives.
- L’étranger et la Chute de Camus : idem
- A la recherche du temps perdu de Marcel Proust : pour la quête de l’imperceptible, les démêlées sentimentaux du narrateur avec Albertine restent un monument de littérature qui laisse, à mon avis, entrevoir une pluralisation de l’approche psychanalytique par l’analyse des cycles de vie, prenant en compte tout autant les fameuses réminescences que les impressions durables.

Bande-dessinées

On peut citer la deuxième série de Ballade du bout du Monde (ou la psychiatrie se mêle à un refoulement plus classique). Mais aussi les comics d’Alan Moore (Watchmen et sa quête inconsciente du père) ou de Grant Morrison (Arkham Asylum)

Séries & films

- Twin Peaks : le fameux « monde noir » n’est autre que l’inconscient qui se manifeste dans les rêves ; il s’agit sans doute de l’une des séries les plus intelligentes sur l’oppression,
- Dogville : allégorie sur le thème du bouc-émissaire et du rejet progressif d’une « étrangère » nouvellement arrivée dans un petit village américain...
- The Cell : un film violent et allumé, où l’on explore le subconscient d’un serial killer schyzophrène ; la mise en scène développe des points de vue surprenant, intéressant (peut-être pas assez « flous ») par contre faut avoir le coeur accroché.
Musique : Des groupes d’électro comme The Gathering utilisent abondemment la démarche psychanalytique non seulement dans ses paroles mais aussi dans la façon de concevoir les albums... La psychanalyse empreint aussi bon nombre de groupes des années 70 de Pink Floyd à Blue Oyster Cult.


No Pasaran 21ter rue Voltaire 75011 Paris - Tél. 06 11 29 02 15 - nopasaran@samizdat.net
Ce site est réalisé avec SPIP logiciel libre sous license GNU/GPL - Hébergé par Samizdat.net