Retour accueil

Accueil  > Agenda  > Nantes - Manif contre les lois sur l’immigration

Rechercher
>
thème
> pays
> ville

Les autres dates :

20 octobre 2007 - 20 octobre 2007

Nantes - Manif contre les lois sur l’immigration



Dégueulasse, Discriminatoire, Raciste* C’EST L’ADN QUI CACHE LA FORET !

Depuis plus de vingt ans les immigrés sont pris pour cible. Boucs émissaires d’une société capitaliste à la dérive où les profiteurs s’enrichissent sur le dos des salariés (à l’instar des actionnaires d’Airbus qui ont eu le bon tuyau), ils n’en finissent pas de subir des lois xénophobes. Ces dernières semaines encore, une nouvelle loi restreignant le regroupement familial a vu le jour. Non seulement cette dernière a pour objet d’empêcher le droit de vivre en famille mais des ajouts ont été faits pour "chasser" l’immigré n’importe où il est. Les forces de police doivent pouvoir les interpeller et les poursuivre dans tous les recoins ; Avec une phraséologie digne d’un Le Pen, le Premier ministre Fillon a déclaré que les tests ADN n’étaient qu’un détailŠ ce dernier avatar s’ajoute à toute une série de déclarations qui font de l’immigré un être de seconde zone, qui n’a qu’un seul droit, celui de venir quand les entreprises capitalistes ont en besoin et d’être renvoyé dès utilisation ; l’immigré devient une marchandise, corvéable et expulsable à merci. En dénommant son Ministère, celui de l’identité nationale, Sarkozy n’a fait qu’entériner ce que l’on dénonce depuis des années, à savoir que les discours et les pratiques sont gangrénées par des idées racistes et discriminatoires. La peur s’est installée - il y a quelques semaines Mme Liu, une chinoise est morte en sautant de sa fenêtre pour échapper aux policiers de peur d’être embarquée ; cette peur n’est pas seulement liée au racisme mais aux comportements de l’Etat ; le Ministre Hortefeux est prêt à tout pour satisfaire ses objectifs d’expulsion. Rien ne doit arrêter la bonne marche de l’Etat xénophobeŠ celles et ceux qui se mettront en travers de la route seront aussi punis pour leur engagement.

La délation, un sport national... Ce n¹est pas Guy Moquet que Sarkozy devrait appeler à se souvenir mais plutôt Pétain... En effet les institutions étatiques ne sont pas en reste dans le travail de dénonciation comme lors des demandes de mariage dans les mairies où certaines municipalités n¹hésitent pas à servir d¹auxilaire de police pour traquer les ³faux² mariages. Ou encore le décret qui vient d¹être pris par le gouvernement relatif à la vérification des autorisations de travail des étrangers, qui impose à tout agent ANPE ou ASSEDIC inscrivant un demandeur d’emploi étranger, de transmettre systématiquement à la Préfecture, un copie de son titre de séjour.Et même les pompiers devront demander l¹identité de chaque personne secourue et de dénoncer ceux qui ne sont pas en règle... Stigmatisés et désignés comme responsables de la crise les immigrés sont en première ligne dans les discours politiques mais dans le fond ce sont les pauvres - les classes populaires- qui deviennent des ³ennemis intérieurs² comme on le voit avec l¹annonce d¹utilisation d¹engins militaires pour surveiller les banlieues... Notre solidarité doit se renforcer ; nos actes de désobéissance se multiplier, nous devons refuser les diktats d’un Etat xénophobe. Il n’y a pas de distinction à faire entre celles et ceux qui viennent ici. Avec le Réseau éducation sans frontière, à l’école, à l’université, avec le Réseau Unis contre l’immigration jetable, avec les collectifs de sans papier, manifestons et organisons la désobéissance civile face aux lois iniques.

STOP à la chasse au faciès Abrogation des lois racistes et xénophobes Régularisation de tous les sans-papiers Liberté de circulation et d’installation

Scalp Nantes

*Ces termes ont été employés par des membres du gouvernement de droite (Fadela Amara) et des députés de droite (E. Pinte des Yvelines).


No Pasaran 21ter rue Voltaire 75011 Paris - Tél. 06 11 29 02 15 - nopasaran@samizdat.net
Ce site est réalisé avec SPIP logiciel libre sous license GNU/GPL - Hébergé par Samizdat.net