Retour accueil

Accueil  > Agenda  > Grève et manifestation de la fonction publique

Rechercher
>
thème
> pays
> ville

Les autres dates :

20 novembre 2007 - 20 novembre 2007

Grève et manifestation de la fonction publique



Mardi 20 novembre - Grève / manif dans la fonction publique

Toutes et tous ensemble pour défendre les acquis du Conseil National de la Résistance et obtenir de nouveaux droits

Nous sommes solidaires de tous les mouvements de lutte pour préserver les acquis du Conseil National de la Résistance (retraites, sécurité sociale...), ainsi que des mouvements étudiants contre la loi Pécresse...

La base minimale est l’obtention de 37.5 annuités pour toutes et tous, quel que soit le secteur. Un grand nombre de métiers étant inutiles voire franchement nuisibles, pourquoi les faire le plus longtemps possible ? Nous appelons tout le monde a une réflexion critique sur la centralité du travail dans le but de répondre aux besoins non satisfait en terme de logement, de santé, de service public. Pour cela, nous appelons toutes celles et tous ceux qui sont investi-es dans ce mouvements à favoriser la convergence des luttes.

Nous appelons les cheminots à élargir leurs revendications et à penser aussi aux usagers : TRANSPORTS GRATUITS POUR TOUTES ET TOUS ! 75% du budget des transports est déjà payé par les impôts et les taxes aux entreprises. Les tickets ne payent que 25%, soit le prix du contrôle (billetterie etc.) [voir site de la STIF] La gratuité est donc une revendication économiquement réaliste, écologiquement bénéfique, socialement indispensable. Camarades cheminots, face au rouleau compresseur médiatique, ne restez pas isolé-es et rappelez votre utilité de service public en revendiquant la gratuité pour toutes et tous !

Nous appelons les salariés d’EDF GDF à élargir leurs revendications et à penser aussi aux usagers : ACCES AUX FLUIDES (gaz et électricité) POUR TOUTES ET TOUS, QUELS QUE SOIENT LES REVENUS ! POUR UNE POLITIQUE ENERGETIQUE RESPECTUEUSE DE LA NATURE !

Nous appelons les étudiant-es à continuer d’élargir leurs revendications pour que toutes et tous puissent bénéficier des études de leur choix, quelles que soient les ressources financières ou l’origine géographique, pour étudier ce qu’on veut et non pas la manière de se décerveler pour mieux se vendre sur le marché du travail...

Nous appelons les salariés de l’éducation nationale à soutenir les autres secteurs en lutte et à revenir sur les attaques du gouvernement de 2003, ainsi qu’à ouvrir une réflexion sur l’école avec tous les gens qui sont concernés, pas seulement les acteur-es de l’éducation nationale !

Toutes et tous ensemble, défendons les acquis du Conseil National de la Résistance, et obtenons de nouveaux droits !


No Pasaran 21ter rue Voltaire 75011 Paris - Tél. 06 11 29 02 15 - nopasaran@samizdat.net
Ce site est réalisé avec SPIP logiciel libre sous license GNU/GPL - Hébergé par Samizdat.net