Retour accueil

Accueil  > Agenda  > 
Nuit des barricades contre la mascarade électorale

Rechercher
>
thème
> pays
> ville

Les autres dates :

23 avril 2017 - 23 avril 2017


Nuit des barricades contre la mascarade électorale


Nous appelons à se rassembler à partir de 18h sur la place de la Bastille dès le soir du 1er tour, dimanche 23 avril.

Le quinquennat désastreux de Hollande illustre de manière très claire ce qu’est un gouvernement au service de l’économie et de la bourgeoisie. De toutes façons, comment pourrait-il en être autrement ? L’État n’est pas qu’un simple jouet neutre sur lequel nous pouvons influer, mais un outil des plus riches aux dépends des plus pauvres.

Un État dont les logiques racistes, sexistes, consuméristes et sécuritaires nous écœurent un peu plus tous les jours. Un Système électoral qui semble arriver à sa fin, tant les « alternatives » qu’il propose (de Macron à Le Pen en passant par la « Gauche ») nous dirigent droit dans le mur. Nous sommes de plus en plus nombreux à refuser de jouer le jeu, à refuser d’élire le prochain gérant du désastre.

Cependant nous ne sommes pas inactifs, s’abstenir de voter n’est pas une fin en soi, mais une manière parmi d’autres de signifier un rejet de la politique classique et de la démocratie représentative. Nous pensons que la question juste est celle qui permet de replacer le politique au centre de nos réflexions, c’est-à-dire d’agir quotidiennement et localement, que ce soit dans nos facultés en occupant nos salles, nos lieux de travail par des grèves, nos quartiers en organisant des cantines ou en aidant les réfugié.es. Bref la liste est longue.

Aujourd’hui, on nous fait du chantage en jouant sur la peur du FN, alors que nombreux sont les partis politiques qui l’ont utilisée par le passé ou actuellement, en reprenant ses thèmes de campagne ou en appelant au pacte républicain, pour grappiller des voix. Cette situation ne peut plus durer et il ne faut pas oublier que le FN n’est que le produit d’un système en bout de course, l’un des derniers remparts pour permettre aux puissants de conserver leur place pour que le système perdure.

Ainsi, nous considérons que ce spectre du fascisme n’est que le reflet de ce qui s’exerce déjà de manière plus vicieuse sous nos yeux, quotidiennement, quand par exemple un gouvernement socialiste autorise des flics à porter des cagoules, acquitte une police qui continue à tuer des innocents impunément, expulse à un rythme alarmant ceux qui fuient la misère et la guerre ou réprime les luttes sociales...

Contre ce cirque, contre ces clowns qui pensent pouvoir nous gouverner, reprenons la rue, reprenons la parole !

Nous appelons à se rassembler à partir de 18h sur la place de la Bastille dès le soir du 1er tour

Soyons nombreux à cette #NuitDesBarricades pour s’opposer à la mascarade électorale et au chantage qu’on nous imposera entre libéralisme d’un côté et fascisme de l’autre. Ramenez de quoi construire une énorme barricade, symbolisant notre refus de rentrer dans leur jeu et notre volonté de construire un autre monde.

Génération ingouvernable.

—  La page Facebook de l’évènement : https://www.facebook.com/events/1023143941163944/


Le réseau hexagonal No Pasaran soutient l’appel à se rassembler à partir de 18h sur la place de la Bastille dès le soir du 1er tour, dimanche 23 avril.


No Pasaran 21ter rue Voltaire 75011 Paris - Tél. 06 11 29 02 15 - nopasaran@samizdat.net
Ce site est réalisé avec SPIP logiciel libre sous license GNU/GPL - Hébergé par Samizdat.net