Retour accueil

AccueilRéseau No Pasarantexte 1 > > Journal No Pasaran ! n°1 - texte de présentation

Rechercher
>
thème
> pays
> ville


> Journal No Pasaran ! n°1 - texte de présentation



Reconstituer un réseau de lutte contre l’extrême droite, les politiques sécuritaires et autoritaires

La reconstitution d’un réseau national de lutte antifasciste après la déliquescence de la Coordination nationale anti-fasciste en octobre 1991 (créé en octobre 87) avait motivé la réunion des 24 et 25 octobre 1992.

La quinzaine de groupes présents ou représentés lors de cette réunion ont décidé de créer un RESEAU de lutte contre l’extrême droite, les politiques sécuritaires et autoritaires.

La lutte anti-fasciste n’est ni dépassée, ni à abandonner au vue de la situation tant nationale qu’internationale :
- développement des replis nationalistes et communautaires
- développement de l’exclusion sociale et économique
- développement des gestions sécuritaires et autoritaires
- retour de l’ordre moral, etc…

Ce combat comporte des champs d’intervention multiples : culturels, politiques, sociaux, idéologiques. Le RESEAU doit être l’addition de toutes ces activités. Faire vivre nos valeurs de solidarité, d’égalité, de citoyenneté, nos alternatives, nos propositions au sein des luttes, des mouvements sociaux, de la société (quartiers, entreprises, lycées, loisirs…) pour inverser le courant sécuritaire, de ségrégations économiques et sociales qui nous emporte, ré-enclencher des dynamiques positives et collectives, pour faire cesser les sentiments d’échecs et d’impuissance, retrouver des lieux et des espaces de discussion, de débats et de fêtes, tels sont les motivations des membres du RESEAU.

Trois grands axes servent de points de référence aux collectifs, aux groupes, aux associations fédérées au sein du RESEAU :
- Refuser tout compromis, toute banalisation et tout débat avec l’extrême droite ; s’opposer concrètement par tous les moyens à leurs actions et leur idéologie.
- Refuser toutes les idées et pratiques, lois, institutions étatiques ou privées qui concourent au renforcement de l’exclusion, de l’extrême droite, des politiques autoritaires et sécuritaires.
- Recréer des liens, des solidarités, lutter contre l’individualisation, la peur et l’atomisation pour contrer le sentiment d’échec et la désillusion ; reconstruire des espaces et des lieux de contre-pouvoirs, des alternatives sociales, des utopies.

Le journal No Pasaran ! servira d’outil d’expression pour le RESEAU mais aussi pour tous ceux et celles qui au travers de leurs activités se veulent partie prenante du mouvement de résistance contre l’ordre établi !


No Pasaran 21ter rue Voltaire 75011 Paris - Tél. 06 11 29 02 15 - nopasaran@samizdat.net
Ce site est réalisé avec SPIP logiciel libre sous license GNU/GPL - Hébergé par Samizdat.net