Retour accueil

?page=sommaire >Journal >Numéros parus en 2007 >N°57 - Mars 2007 > L’ecologie dans tous ses états

 
?page=archives

Rechercher
>
thème
> pays
> ville

L’ecologie dans tous ses états


dossier écologie

Introduction

Nous sommes à l’aube d’une crise écologique globale majeure. En effet, , la pollution généralisée de nos cadre de vie, de nos corps et de nos cerveaux menace la survie même de l’humanité. Donc, nous voilà en plein dans l’air du temps et inévitablement dans les conséquences d’un mode de vie induit par un système destructeur. Voici une base de meilleure compréhension de ce dossier. Un écosystème comprend des milieux de vie ( biotopes) et des relations au sein (...)[Lire...]


dossier écologie

Ecologie réformiste

Dans cette première partie, nous allons faire un tour d’horizon des propositions sur le sujet de l’écologie réformiste, en particulier des partis politiques. Il s’agit pour eux, de satisfaire leur soif de pouvoir en emballant leur programme avec du papier vert, donné par Nicolas (tiens, encore un !!!) Hulot. (Voir l’encart ci-contre) Gardez à l’esprit les propositions de Nicolas avec son pacte, et essayez de les retrouver. Tout d’abord, juste un petit (...)[Lire...]


dossier écologie

Ecologie radicale

Dans cette deuxième partie, nous allons présenter quelques mouvances de l’écologie radicale. En démarrant par l’écologie profonde, puis en abordant l’écoféminisme et l’écologie sociale, ainsi que la philosophie amérindienne au travers d’un extrait du discours d’un chef indien et d’un poème . L’ÉCOLOGIE PROFONDE Nous avons choisi de vous présenter l’écologie profonde avec ses travers et ses raccordements avec l’écologie radicale (...)[Lire...]


Interview d’une militante écolo locale

Nous avons choisi de rencontrer une militante locale sur la Vendée, Danielle Laumont. Suite à une scission au sein des Verts dans les années 1990, elle a décidé avec d’autres militants de créer un groupe nommé Écologie sociale. Et de se lancer dans l’aventure électorale locale. Ceci n’est qu’une expérience dans son parcours, avec les côtés positifs et négatifs. Actuellement, son combat, au sein de la FEVE (voir encart à la fin) se situe autour des luttes en rapport (...)[Lire...]


Le temps de respirer

Pour une approche écologique du temps

Au productivisme libéral répond en écho le productivisme militant, dans une symétrie qui ne laisserait guère la place aux incidences de se développer. Si plus de lois liberticides apparaissent, plus de réponses subversives doivent voir le jour dans un court laps de temps - au final les initiatives militantes sont dictées par l’emploi du temps de l’Etat et des capitalistes, d’ou les « anti » réactifs. Les mouvements écologistes créent quant à eux leur propre temporalité (...)[Lire...]


Pour une nouvelle conception de la nature et du désir

Dans ce texte de présentation de son livre « Désir, nature et société », Chaïa Heller présente sa propre vision de l’écologie sociale en partant de la question du désir. L’ écologie a pris une dimension romantique. Il y a chez les privilégiés des pays capitalistes industrialisés une tendance à désirer une nature « pure » ou « innocente », antérieure à la société ou existant en dehors d’elle. Dans ce contexte, le débat écologique peut aller du désir de protéger une « Mère (...)[Lire...]


Pour conclure

Nous espérons que ce dossier vous a permis d’avoir une vision un peu plus clair des mouvances écologistes. Bien sûr, il n’est pas exhaustif, il y a tellement à dire avec entre autre la décroissance, le végétarisme, les faux amis de l’écologie (écologie libidinale, antispécistes, mouvement pour l’extinction de l’espèces humaine, sectes...), etc. Mais, nous voulions vous faire partager une partie des réflexions qui animent nos vies, notre quotidien. Je parle ici (...)[Lire...]


Bibliographie

• Henry David THOREAU (1817-1862),Walden (1854), éd. L’Age d’homme, 1985. • Rachel CARSON (1907-1964), Le printemps silencieux, éd. Plon, 1963. • Peter KROPOTKINE (1842-1921), L’entraide, un facteur de l’évolution (1902). Champs, usines et ateliers, ou l’industrie combinée avec l’agriculture, et le travail cérébral avec le travail manuel (1910). • Murray BOOKCHIN (1921-2006) : cf. bibliographie page VII • Colin WARD, La (...)[Lire...]


No Pasaran 21ter rue Voltaire 75011 Paris - Tél. 06 11 29 02 15 - nopasaran@samizdat.net
Ce site est réalisé avec SPIP logiciel libre sous license GNU/GPL - Hébergé par Samizdat.net