Retour accueil

?page=sommaire >Journal >Numéros parus en 2007 >N°62 - Octobre 2007 > EDUCATION - L’EMANCIPATION CONTRE LA SOUMISSION

 
?page=archives

Rechercher
>
thème
> pays
> ville

EDUCATION - L’EMANCIPATION CONTRE LA SOUMISSION

E comme Ecole, de l’Emprisonnement à l’Emancipation. Parce que l’école obligatoire a d’abord et avant tout été un outil au profit du patronat (afin d’avoir une main d’oeuvre avec certaines compétences) et de l’Etat (outil de diffusion idéologique : patriotisme...) A nous de la transformer comme un réel outil d’Emancipation.

D comme Droit et Domination. Parce que l’école normalise, opprime. Et pour instaurer cette politique autoritaire, l’école supprime tous les droits ; même les « petits droits » que l’on a dans les démocraties parlementaires (comme par exemple le droit de se faire défendre...)

U comme Utopie. Parce que l’utopie ne doit pas mourir en nous. Car elle représente l’espoir.

C comme Classes sociales. Parce que l’école reste un outil de sélection et de reproduction des classes sociales. L’ascenseur social, au-delà du fait qui légitime toujours une société inégalitaire, est un mythe. Nous n’avons pas connu de démocratisation de l’école mais une massification !

A comme Action directe. Parce que c’est le mode d’action que nous défendons dans les mouvements universitaires, les mouvements de grève... Nous sommes pour une action directe exercée sans intermédiaire s’opposant ainsi au collaborationnisme et à la cogestion.


Dossier éducation

L’ÉDUCATION POPULAIRE, PAR ET POUR LE PEUPLE

L’Education revêt bien des formes et couvre des objectifs différents selon les valeurs et enjeux politiques. Son espace le plus connu est sans doute l’école (« maternelle » et que dire de ce terme, élémentaire, le collège, le lycée, la FAC...), pourtant l’éducation peut aussi être de tous les moments de la vie. La formation peut être autre chose qu’une posture passive face à celui ou celle qui possède le savoir. Et si on imaginait que les individuEs avaient besoin et (...)[Lire...]


Dossier éducation

QUELQUES PRINCIPES TOUJOURS D’ACTUALITÉ

Éducation libertaire

L’école est au centre de la normalisation sociale. L’école obligatoire de la république du XIXe siècle, ce n’est pas une école de l’émancipation, une école dont la fonction serait de construire des savoirs afin de mieux maîtriser le monde qui nous entoure. Rappelons que l’école obligatoire a été créée pour plusieurs autres raisons... D’abord le patronat a besoin d’ouvriers qui savent lire et écrire, d’où l’instruction d’un socle (...)[Lire...]


Dossier éducation

GRILLE D’ANALYSE DE LA DEMOCRATIE ENFANTINE

Jean Le Gal (Icem)

1. PROPOSER * QUI peut proposer des projets, des activités, des institutions, des règles... ? les adultes ? les enfants et jeunes seuls ? les adultes et les enfants ? > COMMENT ? oralement ? par écrit, (journal mural, cahier spécial de propositions, boîte à idées, etc) > QUAND ? au moment du conseil ? à tout moment ? 2. DISCUTER > QUI discute des propositions ? les enfants et les jeunes seuls ? les adultes et les enfants ? > QUAND (...)[Lire...]


Dossier éducation

« LE MAÎTRE QUI APPRENAIT AUX ENFANTS À GRANDIR »

ENTRETIEN AVEC JEAN LE GAL

Les éditions libertaires en co-édition avec les éditions de l’ICEM viennent de publier « Le maître qui apprenait aux enfants à grandir », livre pour lequel il a été attribué à Jean Le Gal le « Grand Prix Ni Dieu Ni maître » lors du Congrès Freinet 2007 à Paris. No Pasaran : Pourrais-tu nous dire ce qui t’a amené à raconter ton histoire de vie pédagogique et militante ? Jean Le Gal : Militant du Mouvement Freinet, c’est d’abord l’action, qu’appelle (...)[Lire...]


Dossier éducation

QUELQUES MOUVEMENTS PEDAGOGIQUES

PRÉSENTATION

Ce qui fait commun entre tous les mouvements d’éducation nouvelle, c’est une dialectique entre théorie et pratique : un laboratoire de recherches et d’expérimentations Cette dialectique est une des conditions essentielles pour que nous nous enterrions pas dans une tour d’ivoire, dans un isolat théorique ou pour que nous ne soyons pas que des activistes (avec une perte de sens). Nous menons donc cette dialectique avec une approche théorique qui permet de (...)[Lire...]


Dossier éducation

CONTACTS

ICEM : 18 rue Sarrazin, 44000 Nantes, www.icem-freinet.info CEMEA (24 rue Marc Seguin, 75019 Paris, www.cemea.asso.fr) GFEN (6 av Spinoza, 94200 Ivry sur Seine, www.gfen.asso.fr) Il existe des multiples expériences indépendamment. On ne peut pas tous ici les citer. Ainsi, il existe d’autres mouvements : le MPI-CEPI (Mouvement Pédagogie Institutionnelle, Collectif Equipes de Pédagogie Institutionnelle) qui est un espace de formation et d’analyse de pratiques pour (...)[Lire...]


Les invariants pédagogiques

définis par C. Freinet en 1964

C’est une nouvelle gamme des valeurs scolaires que nous voudrions ici nous appliquer à établir, sans autre parti-pris que nos préoccupations de recherche de la vérité, à la lumière de l’expérience et du bon sens. Sur la base de ces principes que nous tiendrons pour invariants, donc inattaquables et sûrs, nous voudrions réaliser une sorte de Code pédagogique. Invariant n°1 L’enfant est de la même nature que nous. Invariant n°2 Etre plus grand ne signifie pas forcément (...)[Lire...]


AUTONOMIE DES FACULTÉS

LA FACULTÉ SUR LE MARCHÉ

Sarko l’avait annoncé comme un de ses grands projets, la loi dite « d’autonomie des universités » est désormais chose faite. Elle transforme les facs en écoles supérieures plus ou moins privées, concurrentes entre elles avec sélection à l’entrée, rémunération libre des profs... La concurrence entre les facs va forcément créer un enseignement supérieur à deux vitesses : d’un côté les universités à gros budget et/ou spécialisées dans un domaine précis, qui pourront se (...)[Lire...]


EN LUTTE !

CONTRE LE POUVOIR QUI CASSE, MOBILISONS NOS ÉTABLISSEMENTS ET NOS SYNDICATS !

Le programme politique réactionnaire du gouvernement se met en place sans perte de temps. Les lois anti-sociales et répressives imposées dans la précipitation aggravent tout ce qu’elles prétendent améliorer. (...) Dans cette confrontation de classe, les forces progressistes, le mouvement syndical sont investis d’une responsabilité historique : organiser immédiatement une riposte à la hauteur des attaques actuelles et annoncées. Les travailleurEs de tous les secteurs sont (...)[Lire...]


FILLES ET GARÇONS À LA MATERNELLE.

SEXISME À L’ÉCOLE

Conclusions d’une étude de Leila Acherar, docteure en sciences de l’éducation, demandée par l’académie de Montpellier, sur les stéréotypes et les processus à l’oeuvre entre les filles et les garçons dès l’école maternelle. 1 - Former et professionnaliser les acteurs de l’éducation. Pour accompagner les enseignants dans ce travail de déconstruction, il est urgent de sensibiliser et former l’ensemble de la communauté éducative aux questions (...)[Lire...]


No Pasaran 21ter rue Voltaire 75011 Paris - Tél. 06 11 29 02 15 - nopasaran@samizdat.net
Ce site est réalisé avec SPIP logiciel libre sous license GNU/GPL - Hébergé par Samizdat.net